Le terrible bilan du football français

 OM triste (Reuters) ©Reuters

Publié le 17/05/2018 à 07h43, Mis à jour le 17/05/2018 à 07h50

La défaite de l’Olympique de Marseille face à l’Atletico Madrid (3-0) confirme s’il en était besoin les difficultés des clubs français en finale  de Coupes d’Europe.

Encore raté ! Le football français devra encore patienter avant de pouvoir se prévaloir d’un sacre en Ligue Europa. Si l’Olympique de Marseille et le PSG ont su aller au bout en Ligue des champions (1993) et en Coupe des vainqueurs de Coupe (1996), la C3 continue de se refuser aux clubs tricolores. Comme leurs devanciers en 1999 et 2004, Bastia en 1978 ou Bordeaux en 1996, les Marseillais ont buté sur la dernière marche et la France en est quitte pour désormais compter cinq finales perdues.

Au total si on ajoute les revers du Stade de Reims (1956), de Marseille (1991) et de Monaco (2004) en C1 et les échecs de Monaco (1992) et du PSG (1997) en C2, les clubs tricolores affichent pas moins de 11 défaites en finale pour deux maigres sacres. Un terrible bilan qui vaut à la France le bonnet d’âne en la matière. Et très largement….

A titre de comparaison, l’Autriche et la Hongrie sont certes toujours en quête d’une première victoire en Coupe d’Europe mais n’ont disputé que quatre finales. Quant au Portugal, s’il a également perdu 11 finales, il compte toutefois sept sacres en Coupes d’Europe. Enfin, la Belgique affiche quatre victoires en onze finales.

Laisser un commentaire